Les salariés ont des droits et libertés au travail mais aussi des obligations contractuelles. Chaque salarié se doit de respecter ces obligations et d’exécuter son contrat de travail de bonne foi. Le salarié est tenu d’exécuter non seulement les obligations fixées par son contrat de travail, mais aussi celles résultant de dispositions légales. 

Obligation d’exécution consciencieuse du travail

L’exécution consciencieuse du travail fourni par l’employeur est la principale obligation découlant du contrat de travail. Elle n’est en fait que la contrepartie du salaire versé par l’employeur au salarié. Cette exécution consciencieuse suppose que le salarié adopte un comportement de nature à éviter les erreurs ou négligences répétées. En vertu de cette obligation, le salarié ne peut consommer des substances de nature à nuire à son travail (alcool, drogue etc.), doit prendre soin du matériel qu’on lui confie, suivre les instructions données… 

Respect des règles de discipline et directives de l’employeur

Le lien de subordination qui lie l’employeur au salarié impose à ce dernier de respecter la discipline et les directives de ses supérieurs hiérarchiques. Il doit également se soumettre aux clauses du règlement intérieur qui lui sont opposables de plein droit. 

  • Respect des horaires de travail et des dispositifs de contrôle du temps de travail.
  • Exécution du travail conformément aux instructions reçues.
  • Respect des règles d’hygiène et des consignes de sécurité.
  • Respect des clauses du contrat de travail.
  • Respect du règlement intérieur de l’entreprise.
  • Etc…

Devoir de correction et obligation de réserve

Le salarié doit adopter un comportement correct : pas d’injures, de propos diffamatoires, d’actes de violence physique, morale ou verbale, d’actes de harcèlement moral ou sexuel à l’égard de ses collègues de travail ou supérieurs hiérarchiques.

Le salarié a également une obligation de réserve qui le contraint à tenir une attitude correcte à l’égard de l’employeur et de l’entreprise. Il ne doit pas tenir de propos injurieux, excessifs ou diffamatoires qui pourraient caractériser un abus de sa liberté d’expression.

Obligation de loyauté

Le salarié doit exécuter son contrat de travail de bonne foi et de manière loyale. Il ne doit pas adopter de comportements répréhensibles, commettre des agissements sanctionnables, nuire ou accomplir des actes contraires à l’intérêt de l’entreprise.

articles 1135 du Code Civil et L 1222-1 du Code du Travail.

Exemples de manquements à l’obligation de loyauté :

  • Débauche de salariés de l’entreprise.
  • Détournement de fonds.
  • Dénigrement de l’employeur.
  • Acte contraire aux intérêts de l’entreprise.
  • Exercice d’une activité concurrente à celle de l’employeur.
  • Exercice d’une autre activité professionnelle durant un arrêt maladie.
  • Vol de matériel de l’entreprise.
  • Utilisation du matériel de l’entreprise à des fins personnelles.

Obligation de discrétion, confidentialité, secret professionnel

Le salarié a une obligation générale de discrétion et de confidentialité à l’égard des informations auxquelles il a accès . Nos outils et méthodes de travail, nos fichiers clients, …

Le fait pour un salarié de révéler ou de tenter de révéler un secret de fabrication est puni d’un emprisonnement de 2 ans et d’une amende de 30 000 euros. article L 1227-1 du Code du Travail.

Une violation de ces devoirs ou obligations peut entraîner le licenciement du salarié.